Breaking News
Home > Actualités > François Alquier Mandor
François Alquier, les Chroniques de Mandor © Monticellllo / Adobe Stock
François Alquier, les Chroniques de Mandor © Monticellllo / Adobe Stock

François Alquier Mandor

Pour ceux qui suivent régulièrement la radio 77 FM, le nom de François Alquier ne vous est sûrement pas inconnu. Il a officié régulièrement pendant deux ans et anime encore de temps en temps des émissions pour 77 FM comme la Foire de Meaux, les Muzik’Elles… François Alquier, journaliste dans plusieurs médias radios, presse, TV, écrit régulièrement des chroniques sous le nom d’un bloggeur Mandor, où il raconte ses rencontres de journaliste, ses impressions… Rencontre avec le double de Mandor : François Alquier pour la sortie du livre « Les Chroniques de Mandor ». Une interview à la hauteur du journaliste écrivain avec gentillesse et professionnalisme.

Les Chroniques de Mandor

Comment t’es venue l’idée de sortir tes chroniques de ton blog dans un livre ?
C’est une éditrice qui connaissait mon blog, j’avais déjà interviewé 2-3 auteurs de chez elle, car j’aime bien cette maison d’édition, Laura Mare Editions. Un jour, elle m’a proposé de compiler mes meilleures chroniques dans un livre. Au début, j’ai dit non idiotement ! Puis après je me suis dit que ce serait bien de laisser une trace notamment pour ma fille plus tard, pour moi aussi. Maintenant, je suis très content d’avoir accepté.

Comment as-tu choisi les chroniques qui figurent dans le livre ?
Je les ai choisis en fonction de l’intérêt que je pouvais y trouver : celles qui sont les plus émouvantes, amusantes… j’ai aussi pris des gens connus qui pouvaient intéresser comme Dany Boon. J’ai aussi mis des gens moins connus que j’estime très intéressants. Même si les lecteurs ne connaissent pas tout les gens dont je parle, il y a un style qui j’espère va amuser, émouvoir…

Dans le choix, il y a déjà un peu de toi… ?
Bien sûr, il faillait une cohésion, une logique entre les différentes chroniques. J’ai mis aussi des notes un peu plus personnelles, où je parle de moi, pas beaucoup, 4-5. Elles expliquent pourquoi j’ai décidé de faire ce métier, rencontrer des artistes, de passer ma vie à écouter des disques, lire des livres, voir des films, j’explique tout cela.

Des anecdotes sur 52 artistes

Sur toutes les chroniques présentes dans ton livre, y en a-t-il à laquelle tu es particulièrement attaché ?
Pas spécialement… (il feuillette le sommaire)… peut-être ma rencontre avec Guillaume Depardieu car très émouvant…. Je n’ai pas de préférences, j’écris toujours avec le même enthousiasme, c’est cela qui les rend intéressantes. Il y en a qui reviennent souvent celles sur Dany Boon et Pascal Obispo notamment, car ça ne c’est pas bien passé, les gens parlent beaucoup des peu de fois où cela ne s’est pas bien passé.

Les Chroniques de Mandor
Les Chroniques de Mandor

Tu as prévenu les artistes qui figuraient dessus ?
Non aucun, car c’est plutôt bienveillant, je n’ai été méchant avec aucun ! Si je les revois dans le contexte d’une interview, je leur en parlerai. Si, il y a Tatiana de Rosnay qui est dans le livre, elle a préfacé mon livre. Je l’ai connue à l’époque où elle venait de finir « Elle s’appelait Sarah », c’est devenu une copine. Il y a aussi Jérôme Attal que je connais.

Hormis, le fait de laisser une trace pour ta fille, tu attends quoi de ce livre ?
J’en attends une chose importante, je veux me faire repérer de médias plus importants, pour pouvoir faire mon métier de manière plus confortable (ndrl François a déjà travaillé dans quelques radios nationales notamment). Aussi, si le livre peut bien se vendre, ce serait bien pour l’état de mes finances (rires).

Et le livre ? Il est comment ?

Côté anecdotes avec les artistes, le livre en comporte plusieurs de très drôles et très émouvantes, par exemple : le moment de solitude face à Axelle Red (pour cause de gastro) ou la rencontre avec Philippe Labro (journaliste comme François)…

Le livre se lit donc sur deux niveaux d’interprétations celle d’un journaliste rencontrant des personnalités du spectacle et de l’édition, décrivant les rencontres réussies, « ratées », reportées… mais c’est avant tout le livre d’un journaliste avec son parcours personnel, son envie de bien faire son métier, ses angoisses (d’être ne serait-ce que deux minutes en retard)…

Alors François, pour ma part, j’attends avec impatience le numéro 2 des « Chroniques de Mandor ».

Check Also

Pink Cabaret au Millésime

Pink Cabaret

Le show annuel de Pink Cabaret a lieu cette année le 29 juin 2019 au …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.