Dernières nouvelles
Accueil > Actualités > Le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne
Le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne se dévoile
Le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne se dévoile

Le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne

L’Industrie au vert : le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne se dévoile

Découvrez « L’Industrie au vert », un nouvel ouvrage sur le patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Seine, en Seine-et-Marne. Ce livre est fruit d’une enquête approfondie menée par la Région Île-de-France et le Département de Seine-et-Marne.

Saviez-vous que la commune de Saint-Mammès fut l’un des principaux carrefours du système de navigation intérieure centré sur Paris ? Saviez-vous aussi qu’elle accueillit jusqu’à 11 chantiers de construction et de réparation navales en 1930 ? Qu’en 1829, la production des 400 carriers de Fontainebleau s’élevait à près de 2,9 millions de pavés ? Ou encore que l’espace culturel Les 26 Couleurs à Saint-Fargeau-Ponthierry abritait au début du 20ème siècle l’ancienne centrale électrique de la manufacture de papiers peints Leroy ?

Ces lieux et beaucoup d’autres sites emblématiques du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Seine sont racontés et illustrés dans « L’Industrie au vert »*. Le livre vient de paraître aux éditions Somogy*. Ce bel ouvrage est une synthèse d’une étude d’inventaire. Elle est menée par le Département de Seine-et-Marne et la Région Île-de-France depuis 2008. Une équipe de chercheurs, photographes, cartographes a mené un travail au long cours : recueil d’informations dans les archives, rencontre d’industriels, de propriétaires, réalisation des reportages photographiques, etc.

L’Industrie au vert : le patrimoine industriel de la Seine-et-Marne se dévoile
L’Industrie au vert

52 communes étudiées

L’étude a porté sur 52 communes et a mis en lumière un patrimoine très diversifié. Ce patrimoine est souvent méconnu : du petit moulin, héritage de l’Ancien régime jusqu’au silo, de l’atelier d’artisan jusqu’à l’ensemble industriel, de la machine au geste du travail… L’architecture est parfois modeste, parfois monumentale. Vestiges, friches, reconversions, usines en activité, tous les sites témoignent d’une histoire.

Le livre est préfacé par Valérie Pécresse, Présidente de la Région et Jean-Jacques Barbaux, Président du Département. L’ouvrage est constitué d’une introduction proposant une mise en perspective historique. Il est aussi composé d’une quarantaine de monographies sur des lieux majeurs et d’un répertoire d’environ 250 sites.

Un ouvrage collectif

* « L’Industrie au vert », Somogy, éditions d’Art, ouvrage collectif sous la direction scientifique et éditoriale de Nicolas Pierrot, conservateur en chef du Patrimoine de la Région Île-de-France avec la collaboration de Nathalie Hubert, attachée de conservation du Patrimoine au Département de Seine-et-Marne. Photographies : Philippe Ayrault, Région Île-de-France et Yvan Bourhis, Département de Seine-et-Marne. 39 euros.

Communiqué de presse, Conseil Départemental de Seine-et-Marne

Check Also

Chloé Breit, premier EP autoproduit Hazy Line

Chloé Breit, Hazy Line

Chloé Breit, jeune artiste de Seine-et-Marne (Guermantes) a participé à plusieurs concours sur des covers ...

Laisser un commentaire