Breaking News
Home > Actualités > L’Icam à Sénart
L'Icam à Sénart
L'Icam à Sénart

L’Icam à Sénart

Si l’Icam Paris-Sénart a déjà accueilli trois promotions d’élèves-ingénieurs depuis 2012 (soit près de 130 étudiants), la rentrée 2015 aura une saveur particulière puisque les étudiants et les personnels enseignant et administratif intégreront alors leur nouveau campus, en cours de construction au Carré.

Le chantier du campus de l’Icam Paris-Sénart

En 2012, l’Icam (Institut Catholique d’Arts et Métiers – 6 sites en France et 3 à l’étranger) a choisi Sénart parmi une quinzaine de sites pour son implantation en région parisienne.
Construit par Pitch Promotion et Fulton, le projet de l’Icam Paris-Sénart s’étend sur 21 000 m² au Carré. Il comprend des bâtiments pédagogiques, un bâtiment R&D, une résidence universitaire et des bureaux. La réalisation des bâtiments pédagogiques (salles de cours et travaux pratiques, laboratoires, espaces administratifs et de vie étudiante) et la réalisation de la résidence étudiante se dérouleront en deux phases, suivant la montée en puissance des effectifs de l’école.

Les bâtiments pédagogiques : les travaux de la première tranche, soit près de 5 000 m² sur 11 000 m² à terme, ont débuté en avril 2014 pour une rentrée prévue en septembre 2015. Ils sont réalisés par le San de Sénart, pour le compte de l’Icam qui lui versera un loyer, dans le cadre d’une VEFA (Vente en l’Etat de Futur Achèvement). Le San réalise ces travaux avec le soutien financier du Conseil régional d’Île-de-France (GP3), du Conseil général de Seine-et-Marne et de l’EPA.

La résidence universitaire a accueilli ses premiers locataires à l’été 2014. Elle propose déjà 144 chambres, organisées en « appartements » de 12 chambres autour d’espaces collectifs. 40 chambres sont réservées à des personnes handicapées en stage de réinsertion professionnelle. Une seconde phase de travaux de 84 chambres et 70 studios est en cours, pour une livraison à l’été 2015.

Le projet global comprend aussi une école industrielle (2 400 m² dédiés à la R&D) et des bureaux afin de créer une proximité entre milieu académique et milieu professionnel et de faciliter les échanges entreprises/étudiants.

Maquette de l'Icam
Maquette de l’Icam

Vers un pôle des sciences de l’ingénieur à Sénart

En accompagnant l’implantation de l’Icam, le San et ses partenaires témoignent de leur engage- ment en faveur du développement d’un pôle des sciences de l’ingénieur sur le territoire, autour de l’Icam et de l’UPEC (l’IUT de Sénart-Fontainebleau présent à Sénart depuis 1988).

L’Icam et l’UPEC partagent une volonté commune de travailler en lien avec le tissu économique sénartais : en développant des cursus autour des spécificités du territoire (aéronautique, innovation logistique, éco-activités, santé) et en donnant toute sa place à l’apprentissage (cursus Ingénieur Icam Apprentissage) et à la formation en alternance (environ 20 formations en alternance à l’UPEC).

L’Icam Paris-Sénart propose un cursus classique de formation aux sciences et techniques de l’ingé- nieur en 5 ans et un cursus en apprentissage (2 ans de « prépa » et 3 ans en apprentissage). A terme, l’Icam accueillera 1 000 étudiants à Sénart.

L’IUT Sénart – Fontainebleau (Université Paris-Est Créteil), qui compte aujourd’hui 2 500 étudiants, propose des formations supérieures autour de trois pôles : Droit, Economie, Gestion ; Sciences Humaines et Sociales ; Sciences, Technologie et Santé. L’UPEC abrite plusieurs laboratoires de recherche.

L’Icam et l’UPEC proposeront à terme un pôle attractif de formations supérieures et visent 5 à 6 000 étudiants dans une dizaine d’années.

Communiqué de presse SAN de Sénart – Photos Patrick M

Check Also

Boîte à livre à Montereau © Adobe Stock

Boîte à livres à Montereau

Depuis ce vendredi 9 mars 2019, les Monterelais peuvent découvrir une « boîte à livres …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.