Breaking News
Home > Actualités > Pose de la première pierre du Musée de la Grande Guerre
Musée de la Grande Guerre
Musée de la Grande Guerre

Pose de la première pierre du Musée de la Grande Guerre

La Seine-et-Marne va se doter d’un nouvel équipement touristique, culturel et historique : le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.

Musée de la Grande Guerre
Pose première pierre, 17 avril 2010

La pose de la première pierre a eu lieu samedi 17 avril 2010 en présence de nombreuses personnalités politiques :
– M. Jean-François Copé (Maire de Meaux et Président de la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux),
– M. Lionel Walker (Vice Président du Conseil général de Seine-et-Marne, chargé du Tourisme, des Musées et du Patrimoine),
– Mme Marie Richard (Maire de La Ferté-sous-Jouarre, Vice-présidente aux Sports, aux Loisirs et au Tourisme du Conseil régional d’Île-de-France),
– M. Frédéric Mitterrand (Ministre de la Culture et de la Communication).

Interview de Lionel Walker

Quel est l’impact au niveau culturel de l’implantation de ce musée ?

Nous avions besoin, en Seine-et-Marne, de musées référents de dimensions régionales, nationales voir même internationales. Nous avons trois musées qui se profilent. Le Musée de la Grande Guerre en Pays de Meaux est le premier. Les suivants seront à Chelles sur les transports et à Melun sur la gendarmerie. Le Musée de la Grande Guerre est majeur avec un devoir de mémoire. C’est aussi un enjeu touristique, avec un nouvel aspect touristique sur le département, à savoir le tourisme commémoratif. Cela va permettre d’avoir un lieu majeur au nord de la Seine-et-Marne qui va permettre aussi de s’ouvrir sur les territoires avoisinants.

La présence du Ministre de la Culture ce jour donne une autre dimension ?

Oui, l’Etat a montré son intérêt pour ce projet, les collectivités territoriales qui le co-financent aussi. C’est un travail partagé et la présence du ministre montre bien que nous ne sommes pas sur une approche purement locale. Nous sommes sur un véritable enjeu qui dépasse largement la ville de Meaux, mais qui va toutefois impacter fortement la ville, son territoire et le département.

Quel sera l’intérêt de ce musée pour les générations futures ?

C’est un outil à la fois pédagogique, culturel, mais aussi civique. Nous sommes sur une approche pédagogique, sur la connaissance, sur la réflexion de la place de la guerre dans notre monde moderne.

Interview de Marie Richard

Que pensez-vous de l’implantation de ce musée en seine-et-Marne ?

Avec les yeux d’aujourd’hui, il est important, sur un plan éducatif et pédagogique. C’est un devoir de mémoire et de transmission. Nous sommes dans une époque qui est à la fois proche et révolue. Il deviendra majeur car il est situé à 50 km de Paris. Le Musée de la Grande Guerre sera classé Musée National. De plus, l’architecture de ce musée est d’ores et déjà audacieuse, j’espère qu’il nous apportera un nombre de visiteurs conséquent. En tant que Maire de La Ferté-sous-Jouarre avec un monument où il y a plus de 3 000 noms de gens du Commonwealth qui sont morts dans le secteur, je vois les petits-enfants, neveux, petits-neveux… venir chercher le nom du membre de leur famille décédé en France. Quand je dis neveux et petits-neveux, c’est que beaucoup de ces soldats morts pour la France n’ont pas eu le temps de fonder une famille.

La présence du Ministre va dans ce sens ?

Tout à fait, quand on entend la voix du Ministre, elle évoque les légendes, le souvenir, il a une façon de raconter qui est très prenante et poignante. Avoir un ministre disponible qui vient pour la pose de la première pierre, c’est très significatif ! Cela signifie aussi un engagement en terme de fonctionnement pour l’avenir de la part de l’Etat Français.

Interview de Jean-François Copé

Vous êtes à l’origine du projet, pourquoi est-il important ?

Quand nous sommes élus d’un territoire, il faut aussi s’attacher au devoir de mémoire. Nous ne sommes pas uniquement là pour gérer les dossiers au quotidien, nous sommes là aussi pour imprimer une marque. Nous avons eu la possibilité d’acquérir pour la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux la collection de Jean-Pierre Vernet. Celle-ci est l’une des plus importantes collections d’Europe. Nous nous sommes donc engagés dans la construction de ce projet. Nous avons posé la première pierre aujourd’hui avec le Ministre de la Culture. Si tout va bien, l’inauguration aura lieu le 11 novembre 2011 avec le Président de la République.

La présence du Ministre donne une aura nationale au Musée ?

Tout à fait, c’est un musée d’intérêt national avec également le financement des collectivités territoriales et des partenaires privés. Nous allons en faire un élément majeur du Pays de Meaux avec une dimension qui ira bien au delà. Ce sera formidable pour le développement de notre secteur.

Interview de Frédéric Mitterand

Monsieur le Ministre, vous semblez très attaché à ce projet ?

Effectivement, comme je l’ai dit tout à l’heure, nous avons tous besoin à un moment ou un autre de rechercher nos racines*. Ce musée va évidement dans ce sens. Ce sera aussi un lieu culturel majeur dans le paysage français.

*Le Ministre fait allusion à sa propre histoire où il a recherché la tombe de l’un de ses parents décédé à Melce durant la Seconde Guerre Mondiale.

Check Also

Pink Cabaret au Millésime

Pink Cabaret

Le show annuel de Pink Cabaret a lieu cette année le 29 juin 2019 au …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.