Dernières nouvelles
Accueil > Actualités > Seine-et-Marne 2030
Seine-et-Marne 2030
Seine-et-Marne 2030

Seine-et-Marne 2030

Seine-et-Marne 2030

Le mercredi 8 mars 2017, le Président, du Conseil Départemental de Seine-et-Marne, Jean-Jacques Barbaux présentait officiellement le Livre Blanc « Seine-et-Marne 2030, l’Île-de-France des possibles ». Plus de 300 acteurs du département étaient présents : élus locaux, conseillers du département, députés, sénateurs, membres des chambres consulaires, acteurs économiques du département de la Seine-et-Marne…
La présentation a eu lieu au Disney’s Newport Bay Club, au cœur de la première destination touristique européenne. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France était aussi présente pour donner sa vision du département seine-et-marnais dans la région. Les 6 propositions majeurs du Département pour la Seine-et-Marne au travers du livre blanc sont détaillés ci-dessous.

Fédérer les acteurs économiques et institutionnels

1. Pour répondre aux différents enjeux de développement du territoire : mettre en place un nouveau schéma régional des formations qui soit en adéquation avec le bassin d’emplois
Constat : de nombreux acteurs institutionnels et économiques qui interviennent en Ile-de-France mais ne travaillent pas en synergie, des emplois qui ne sont pas adaptés aux besoins du territoire.
Objectifs
– Se placer en acteur de la mise en lien de tous les partenaires institutionnels et économiques du territoire.
– Contribuer à un développement harmonieux et concerté du territoire
– Développer les emplois et la formation en Seine-et-Marne.

Le Tourisme

2. Pour développer le tourisme, créer une destination « Histoire de France » en Seine-et-Marne, et proposer une offre inédite de courts séjours
Constat : un potentiel touristique sous exploité.
Objectifs
– Créer des liens entre les différents acteurs touristiques et une marque forte et attractive.
– Valoriser le territoire et optimiser les équipements et sites existants.
– Développer l’économie locale et potentiellement créer des emplois.
– Positionner la Seine-et-Marne comme un territoire qui a une place dans l’Histoire et ainsi réaffirmer sa place d’aujourd’hui au sein de l’Île-de-France.

Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil Départemental de Seine-et-Marne
Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil Départemental de Seine-et-Marne

Médecine en Sud Seine-et-Marne

3. Contribuer à la mise en place d’une première année de médecine en Sud Seine-et-Marne, à Melun
Constat : un déficit en formations universitaires supérieures qui profite à la capitale et pénalise les jeunes bacheliers seine-et-marnais, une désertification médicale qui s’accroit sur le territoire.
Objectifs
– Développer la formation universitaire sur le territoire seine-et-marnais.
– Apporter une réponse aux problématiques de désertification médicale en favorisant l’installation de jeunes médecins sur le territoire.

La mobilité

4. Répondre aux problèmes de mobilités en développant des modes de transport adaptés
Constat : des déplacements intra-département pour 80 %, des Seine-et-Marnais toujours plus nombreux à emprunter des lignes de transports en commun saturées et peu fiables.
Objectifs
– Développer les TAD dans les zones rurales.
– Améliorer la desserte des gares RER et Transilien.
– Développer les réseaux de bus intra-département.
– Favoriser le covoiturage.
– Conforter la place de la Seine-et-Marne dans les projets de développement du Grand Paris.

Demi-pensions des collèges seine-et-marnais

5. Mettre en place une plate-forme de circuit de proximité pour alimenter les demi-pensions des collèges seine-et-marnais
Constat : des demi-pensions qui servent 5 millions de repas par an dans les collèges publics mais qui s’approvisionnent en-dehors du Département pour la plupart.
Objectifs
– Diversifier la filière agricole et créer des emplois.
– Répondre à une demande de consommation de produits locaux.
– Permettre aux agriculteurs seine-et-marnais de se rapprocher de leurs consommateurs.
– Alimenter à moindre coût les demi-pensions des collèges seine-et-marnais.
– Positionner la Seine-et-Marne comme un département innovant en la matière.

Ville durable

6. Faire de la Seine-et-Marne la vitrine grandeur nature de la ville durable
Constat : Problématiques environnementales qui se posent pour toutes les collectivités locales, consommation d’énergie à limiter, environnement à préserver.
Objectifs
– Appliquer les projets pensés au cluster dans une ville de moyenne importance et un village seine-et-marnais.
– Permettre aux collectivités locales de découvrir des équipements de pointe pour l’avenir en situation réelle.
– Faire de la Seine-et-Marne un territoire d’avenir, renforcer son rôle dans la région Île-de-France, promouvoir une image de territoire innovant et incontournable.

Photo du haut Conseil Départemental de Seine-et-Marne, photo article Patrick M.

Check Also

Chloé Breit, premier EP autoproduit Hazy Line

Chloé Breit, Hazy Line

Chloé Breit, jeune artiste de Seine-et-Marne (Guermantes) a participé à plusieurs concours sur des covers ...

Laisser un commentaire