Breaking News
Home > Actualités > Un parc animalier unique au monde
Parc des Félins
Parc des Félins

Un parc animalier unique au monde

Le Parc des Félins a ouvert le 14 octobre 2006. La-seine-et-marne.com vous propose de découvrir le parc avec M. Grégory Breton, directeur adjoint au Parc des Félins.

Interview Grégory Breton

Pouvez-vous nous présenter le Parc des Félins à Nesles ?

Je suis l’un des deux adjoints du directeur, je m’occupe de la partie pédagogique, zoologique et scientifique du parc. J’étais dans le précédent parc à Auneau (Eure-et-Loir). Nous avons décidé de déménager car nous n’avions pas assez de place à Auneau (7 hectares). Après des recherches, nous avons trouvé et acheté ce domaine qui fait 60 hectares (30 hectares utilisés à ce jour + 5 pour le parking et les installations). Nous avons fait les travaux en 2006, avec une ouverture au public à la fin de cette même année.

Nous avons maintenant deux ans d’activité au parc. La période primordiale pour nous c’est de mai à fin août. Nous avons beaucoup d’enfants et d’écoles qui viennent.  A Auneau, nous avions à peu près 60 félins. Au début j’ai fait venir ici une quarantaine d’autres félins. Maintenant, nous avons 130 animaux en moyenne.

Dans le parc, il y a 25 espèces différentes de félins. Nous sommes le plus grand parc zoologique dans la famille des félins, ouvert au public. Dans le monde, il n’y pas d’équivalent !

Nous avons beaucoup d’espèces de félidés, dans un parc, il y a principalement des lions, des tigres, des léopards, un serval, les autres parcs ne s’intéressent généralement pas aux petits félins et nous au contraire, nous avons beaucoup d’espèces : chat rubigineux, chats des marais, chats dorée asiatique, margay.

Si nous tenons compte des sous-espèces, nous avons 30 espèces différentes : exemple le tigre est une espèce. Nous avons par exemple des tigres de Sumatra, des tigres de Sibérie, des tigres blancs.

Quelle a été la fréquentation, les deux premières années ?

Nous avons fait à peu près le même nombre de visiteurs, à savoir 230 000 visiteurs. C’est un chiffre qui a dépassé nos attentes. Nous attendions environ 180 000 visiteurs la première année. Nous sommes donc très satisfaits. L’année dernière, nous avons eu un mois d’avril très mauvais, les chiffres ont baissé. Mais nous avons eu plus de monde en juillet et août ce qui nous a permis d’avoir la même fréquentation dans le parc.

Nous devrions avoir cette année 250 000 voire peut-être 280 000 visiteurs parce que la renommée du parc maintenant nous précède, nous sommes bien établis.

Vous proposez également aux écoles de venir découvrir le parc ?

Nous avons effectivement des écoles qui viennent bien au-delà du département, nous sommes bien situés déjà pour « rayonner » sur toute l’Île-de-France. Mais cela va au delà car dans l’Est, il n’y a pas de parc zoologique avant 2 heures et demi de route. Nous pouvons donc toucher également des villes comme Reims ou Troyes, que ce soit pour les écoles ou bien les familles.

Comment faites-vous connaître le parc ?

Nous n’avons pas communiqué beaucoup jusqu’à présent, nous avons communiqué avec des affiches et nos dépliants que nous avons mis à disposition dans des commerces et des hôtels. Nous avons également notre site internet qui est très consulté. Le bouche à oreille est responsable d’au moins 40% de notre fréquentation.

Parc des Félins
Parc des Félins, parc animalier

Combien de personnes travaillent au Parc des Félins ?

Au total, nous sommes une vingtaine de salariés pour le parc, plus une dizaine pour la partie restaurant. Au quotidien, les 20 personnes ne sont pas toujours présentes, il y a un roulement. Nous avons quatre départements : accueil, technique, animalier et pédagogique.

Concernant le département animalier, pouvez-vous nous le présenter ?

Il y a 130 félins environ plus quelques animaux domestiques qui sont au quotidien suivis par au moins une personne de l’équipe. Il y a un chef animalier qui est directement sous ma responsabilité et celle du directeur. Nous avons 4 animaliers qui vont suivre les animaux. Le matin, cela consiste à voir que tous les animaux sont bien en bonne santé, de constater une éventuelle naissance ou disparition. Il faut sortir les animaux qui sont dangereux et qui ont été rentrés la nuit comme les tigres ou les lions. Il faut faire les contrôles de sécurité. Tout cela se passe le matin avant l’ouverture.

Pendant que les félins dorment en journée (ndrl : le félin dort par nature beaucoup), les animaliers nettoient et entretiennent les abris des animaux. Ils préparent la nourriture qui est distribuée l’après-midi pour les petits félins. Pour les grands félins, elle va être distribuée le soir et seulement un jour sur deux. Il y a deux animaliers pour les petits félins et deux pour les grands félins. Nous avons d’importantes mesures de sécurité pour donner à manger aux félins avec des sas de sécurité où nous mettons la nourriture, cela concerne les tigres, léopards, lions, jaguar, puma. Pour les petits félins, il n’y a aucun problème, cela concerne principalement tous les types de chats (notamment ceux cités ci-dessus), mais qui ne sont pas des animaux domesticables, ce sont des animaux sauvages.

D’où viennent vos félins ?

Ces animaux, nous ne sommes pas allés les capturer dans la nature, il y en a 60 qui viennent de notre précédent parc. Ils venaient avant d’autres parcs zoologiques. Les nouveaux félins viennent d’autres parcs zoologiques et puis nous avons les naissances dans le parc. En captivité, il faut savoir que tous les félins se reproduisent très bien. C’est un peu plus compliqué pour les guépards, mais c’est une exception.

Dans les parcs zoologiques, il y a ce que nous appelons un programme d’élevage pour gérer cet échange entre parc zoologique. Moi par exemple au parc, je m’occupe du jaguarondi pour l’Europe, nous enregistrons tous les ans les naissances et les décès. Puis nous allons recommander des transferts afin de former des nouveaux couples. Pour voir les petits qui sont nés dans l’année au Parc des Félins, il faut généralement venir entre fin août et octobre.

Quelles sont les trois nouveautés pour 2009 ?

Pour la première nouveauté, nous avons créé un grand enclos pour le tigre de Malaisie, c’est une espèce qui existe très peu en captivité en Europe. Nous avons deux frères qui sont nés en Allemagne. Nous avons mis dans un enclos qui fait 3,5 hectares, c’est le plus grand enclos jamais construit pour des tigres. Il y a un observatoire à 5 mètres de haut pour que les gens puissent voir ces animaux. Nous avons voulu jouer sur le côté découverte. Si vous voulez observer ces tigres, il faut être chanceux et patient, et il faut venir tôt ou tard dans la journée. C’est un enclos d’immersion !

Deuxième nouveauté, nous avons créé un circuit de visite. Il ne se fait pas à pied, mais à bord de l’ Explorer N59P pour ce que nous avons appelé la Mission Nature. C’est une expédition à bord d’un grand véhicule avec des wagons prévus pour 150 à 200 personnes. Il tourne dans un circuit périphérique du parc sur la nature. Vous aurez la possibilité de voir quelques félins par l’arrière du parc, même si ce n’est pas la priorité du circuit.

Dernière nouveauté, nous avons ici au parc de belles îles. Nous ne savions pas trop quoi faire ! Pour éviter de les détruire en les clôturant, nous avons décidé de nous diversifier en accueillant des lémuriens sur ces îles. Ce ne sont pas des félins mais des primates. Ils sont présents uniquement à Madagascar. Ces îles sont ouvertes au public et les visiteurs pourront aller voir les lémuriens. Il n’y a pas de notion de sécurité comme nous devons en avoir pour les félins (ndlr : l’île des Lémuriens ouvrira le samedi 11 juillet 2009 à 10h00).

Est-ce le début d’un programme de nouveautés tous les ans ?

Pas forcément tous les ans, mais peut-être tous les deux ans. Depuis que nous avons ouvert, nous améliorons continuellement nos installations. Par exemple pour les ocelots nous avons construit une volière immense qui monte à 9 mètres de haut. C’est à ma connaissance la plus grande volière pour ces animaux. Même si nous n’accueillons pas de nouvelles espèces, les aménagements permettent d’améliorer la vie de nos animaux. Ils renouvellent ainsi la découverte pour les visiteurs.

Information

Les félins étant des animaux qui dorment beaucoup. Il est donc conseillé en plein été de venir soit toute la journée, soit de venir à partir de 16h00. Même s’il pleut un petit peu ou il fait un peu frais, n’hésitez pas à vous rendre au Parc des Félins. Ils seront au contraire plus visibles dans ces conditions.

Infos : www.parc-des-felins.com

Photo du haut Patrick M – Photo article Parc des Félins

Check Also

Boîte à livre à Montereau © Adobe Stock

Boîte à livres à Montereau

Depuis ce vendredi 9 mars 2019, les Monterelais peuvent découvrir une « boîte à livres …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.